esp-4 capteurs à ultrasons d’étiquettes et d’épissures

Sensorbild - Matrix

Aperçu

esp-4: Capteur d'étiquettes et d'épissures compact dans un seul appareil, au choix avec des têtes de capteur M12.

télécharger famille de produit en pdf
online catalogue as pdf

Temps forts

  • 3 méthodes de Teach-in pour permettre le réglage individuel du capteur pour chaque tâche
  • Temps de réponse < 300 µs pour l'utilisation avec des vitesses élevées de bord et d'étiquetage
  • Détection d'étiquettes même pour des matériaux épais
  • Variante avec un émetteur et un récepteur très compact dans le boîtier fileté M12

Charactéristiques essentielles

  • Capteur d'étiquettes et d'épissures en un seul appareil
  • 2 sorties de commutation pour la détections des étiquettes/épissures et la surveillance des ruptures
  • LinkControl comme aide en option pour l'installation et la mise en service

DESCRIPTION

esp-4 – un pour tous les cas:
Capteur d’étiquettes et de jonctions dans un appareil

Un émetteur ultrasonique génère un train d’impulsions élevé contre le matériau porteur. Les impulsions soniques font vibrer le matériau support de façon à ce qu’une onde sonore fortement affaiblie soit renvoyée sur la face opposée.

Le récepteur reçoit cette onde et l’exploite. Le matériau support émet un autre niveau de signal que l’étiquette ou la jonction. L’esp-4 exploite ces différences de signaux. La différence entre le matériau support et l’étiquette ou la jonction peut n’être qu’infime. Le capteur esp-4 doit tout d’abord enregistrer le niveau de signal du matériau support ou en bande pour garantir une différenciation.

Le matériau porteur avec étiquette fournit un niveau de signal affaibli

Les capteurs esp-4 peuvent être utilisés en tant que capteurs pour étiquettes ou jonctions. Le capteur esp-4 est calibrable pour chaque tâche grâce aux 3 méthodes Teach-in.

A) Calibrage dynamique du matériau support et de l’étiquette

Un Teach-in dynamique est disponible si le matériau support et l’étiquette ne peuvent pas être calibrés séparément sur la machine : Le matériau support et l’étiquette sont conduits à travers le capteur esp-4 à vitesse constante. Le capteur esp-4 détecte automatiquement le niveau de signal des étiquettes ainsi que les écarts entre les étiquettes.
Cette méthodes Teach-in est également adaptée pour détecter la languette sur un film cellophane. La languette du film de cellophane est pour cela passée plusieurs fois dans le capteur de façon à ce que l’esp-4 puisse mesurer le changement entre le film cellophane et la languette.

esp-4 comme capteur d'étiquette

esp-4 comme capteur de fil

B) Calibrage séparé du matériau porteur et des étiquettes

Le niveau de signal du matériau support et celui des étiquettes peuvent être très proches l’un de l’autre. Les niveaux de signal sont calibrés séparément afin de pouvoir reconnaître des étiquettes n’ayant qu’une minime différence de signal : Le matériau support est calibré en premier et ensuite l’étiquette sur le matériau support. Le seuil se trouve ainsi entre ces deux niveaux de signal

C) Calibrage du matériau en bande seul

Le matériau en bande est le plus souvent traité directement sur le rouleau. Les jonctions à détecter se trouvent alors à un endroit inaccessible sur le rouleau pour le paramétrage de l’esp-4. Une méthode Teach-in a spécialement été mise en place dans ce but. Seul le matériau en bande est calibré. L’esp-4 reconnaît la différence de niveau de la jonction et active sa sortie.

esp-4 comme capteur d'épissure

Deux formes de boîtier avec une différence ultrason différente :

Le esp-4/3CDD/M18 E+S dispose d'un transducteur de réception intégré directement dans l'électronique d'exploitation et est utilisé typiquement pour le palpage d'épissures dans le cas de bords épais.

Le esp-4/M12/3CDD/M18 E+S dispose d'un transducteur de réception délocalisé. L'émetteur et le récepteur sont logés respectivement dans des boîtiers filetés M12. La variante avec les têtes de capteur M12 est préféré pour le palpage d'étiquettes.

Top